De l'hôpital au domicile La réalité virtuelle dans la rééducation des lombalgies chroniques

Actualités

La lombalgie chronique constitue un enjeu de santé publique

un coût direct

Évalué à 2,7 milliards d’euros en 2011 en France (soit 1,5% des dépenses annuelles de santé).

Ce montant résulte typiquement des consultations médicales (+/- 6 millions par an) et des prescriptions de kinésithérapie.

un coût indirect

Lié aux arrêts de travail et au manque à gagner économique induit :

La probabilité de reprise du travail est évaluée à 50% après 6 mois d’arrêt, celle-ci étant quasiment nulle après 2 ans (étude de la Direction Générale de Santé).

Un handicap au quotidien pour le patient

Avec des taux de morbidité et d’invalidité élevés, la lombalgie est à l’origine de difficultés quotidiennes pour les patients (Vos et al., 2012). C’est la première cause d’années vécues avec incapacité dans le monde et la sixième en termes de réduction de l’espérance de vie en bonne santé (Hoy et al., 2014). Elle représente également la première cause de handicap au travail (Palazzo et al., 2014), avec une incidence croissante depuis 30 ans.

Vos, T. et al. Years lived with disability (YLDs) for 1160 sequelae of 289 diseases and injuries 1990-2010: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2010. Lancet Lond. Engl. 380, 2163–2196 (2012).
Hoy, D. et al. The global burden of low back pain: estimates from the Global Burden of Disease 2010 study. Ann. Rheum. Dis. 73, 968–974 (2014).
Palazzo, C., Ravaud, J.-F., Papelard, A., Ravaud, P. & Poiraudeau, S. The Burden of Musculoskeletal Conditions. PLOS ONE 9, e90633 (2014).

Dès lors, le projetlogo
vise à la mise au point d’un outil

Inédit

Complet

Convivial

Simple d'usage

Peu onéreux

Cet outil combinera 3 briques

  • Un exergame
  • s’appuyant sur les technologies de réalité virtuelle
  • Un vêtement connecté
  • pour le patient pratiquant les exercices proposés par l’exergame
  • Une plateforme sociale multisupport
  • pour maintenir du lien entre patients et thérapeutes et entre les patients eux-mêmes

Un tel outil permettra d’améliorer l’efficacité des soins à domicile de la lombalgie chronique et ainsi de réduire les coûts de cette pathologie.

Les partenaires

  • Interaction healthcare

    est reconnu pour son expertise dans le domaine de la simulation en santé. Acteur majeur de l’innovation numérique, Interaction Healthcare est membre du pôle de compétitivité Cap Digital et participe à des projets de simulation avec des laboratoires de recherche. Son expertise technologique et métier sera mise à contribution du projet Patient Hodorev.

    www.interaction-healthcare.com

  • Mac lloyd

    réalise des capteurs connectés pour le sport de haut niveau. L’entreprise apporte aux sportifs et leurs entraineurs des moyens d’optimiser les performances et réduire le risque de blessure par l’analyse des données. Les trackers sont conçus en collaboration avec des partenaires sportifs pour répondre le plus précisément aux besoins des équipes.

    www.mac-lloyd.com

  • Inserm

    est un établissement public à caractère scientifique et technologique français spécialisé dans la recherche médicale, placé sous la double tutelle du Ministère de la recherche et du Ministère de la santé.

    www.inserm.fr

  • Esiea

    est une Grande Ecole d’Ingénieurs du monde Numérique. Ses deux équipes de recherche, Interactions Numériques Santé Handicap (INSH) - Confiance Numérique et Sécurité (CNS), apportent leurs expertises respectives dans le développement d’applications thérapeutiques de la réalité virtuelles et dans la sécurisation des systèmes. L’ESIEA est membre de l’Institut Fédératif de Recherche sur le Handicap.

    www.esiea.fr

  • ehess

    est un grand établissement ayant pour mission la recherche et la formation dans le domaines des sciences sociales. Son Programme Handicaps et Sociétés (PHS) offre une plateforme de ressources dédiée aux questions de handicap et dresse des ponts entre recherche, société civile et monde économique et social. Le PHS est rattaché à l’équipe INSERM 988 (CERMES3) qui est le plus important centre de recherche en sciences sociales de la santé en France et est membre de l’Institut Fédératif de Recherche sur le Handicap.

    www.ehess.fr

  • APHP/ Hôpital Cochin

    est spécialisé dans la prise ne charge des pathologies du rachis et de l’appareil locomoteur. Son axe principal de recherche concerne la diminution des handicaps liés aux maladies musculosquelettiques. Le service de rééducation est rattaché à l’équipe de recherche INSERM 1153 et fait partie de l’Institut Fédératif de Recherche sur le Handicap.

    www.cress-umr1153.fr

  • les hodorêveurs

    forment un groupe de patients et de thérapeutes qui accompagnent, dans une démarche participative et collaborative, toutes les étapes du processus de création et de développement de l’outil en vue de maximiser son adéquation à leurs besoins.

Comité scientifique

Madeleine Akrich

Directrice de recherche en sociologie

MINES ParisTech

Djamel Ben Smail

PU, PH

Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Mathieu De Seze

PU, PH

Université de Bordeaux

Alessandro Farnè

Directeur de recherche

INSERM, Lyon

Samir Otmane

PU

Université d'Evry

Philippe Pudlo

PU

Université de Valenciennes

PU : professeur universitaire. MCU : maitre de conférence universitaire. PH: practicien hospitalier

Parole d’expert / patient

Financement / Labellisation

logo

est soutenu par la région ile de France, autorité de gestion du programme opérationnel 2014 - 2020, via le Fonds Européen de DEveloppement Régional (FEDER).

Hodorev a remporté l'appel à projet 2015 basé sur l'axe 6 FEDER : "Renforcer les facteurs de compétitivité", consacré à la R&D, l'innovation et à la compétitivité des entreprises franciliennes.

L'objectif spécifique 9 "Augmenter le nombre de collaborations entre les entreprises et les établissements de R&D notamment dans les domaines de la S3 (ou SRI-SI)" vise à stimuler les liens entre recherche publique et entreprises par des projets de recherche et développement collaboratifs.

Contact

*Champ obligatoire